L'Intelligence Articifielle

Vu par Guillaume

Publié le 01-04-2016 à 16:39

Je ne vais pas débattre ici sur le fait que les robots pourraient voler notre travail, détruire des villes entières ou anéantir l’humanité. Je vous laisse le soin de poser ces questions à Schwarzenegger.

Je vais plutôt m’attarder sur la véritable intelligence que nous leur octroyons au fil du temps.

On parle alors d’intelligence artificielle. Une intelligence programmée qui tend à ressembler le plus possible au comportement humain.

(Ci-dessous Asimo, un robot humanoïde développé par le constructeur automobile Honda Motor Co).

 

    

 

On peut retrouver cette intelligence programmée partout ! Dans votre téléphone, votre voiture, votre alarme anti-intrusion ultrasophistiquée. Elle analyse les éléments qu’on lui donne, les interprète et agit en conséquence.

L’industrie du jeu vidéo a grandement favorisé l'évolution de cette intelligence (Et oui !). Car en effet des logiciels comme Word ou Excell demandent quelques ressources, mais très peu de calcul complexe et rapide avec des algorithmes compliqués etc…

 


 

Des intelligences artificielles ont été également conçues spécialement pour interagir avec nous (pour notre plaisir ou pour notre travail).

Je pense au cas de Cleverbot dont il est possible de communiquer en tapant notre message dans une fenêtre comme feu MSN . Il répond à des phrases simples et peut même nous poser des questions.

Cliquez ici pour essayer !

 

Par la suite, les concepteurs sont allés plus loin en donnant un visage à cette IA, tout en améliorant sa capacité à communiquer. En écrivant correctement ses messages et en jouant le jeu on obtient de bons résultats.

Cliquez ici pour essayer !

 

    

 

N’oublions pas Cortana, sur Windows 10, conçu pour nous aider à utiliser notre ordinateur. Il est à la fois possible de lui écrire mais aussi de lui parler directement avec un micro. De plus, la fluidité avec laquelle elle communique rend le tout assez immersif.

Je me souviendrai toujours d’une blague qu’elle m’a sortie : « Quel fruit déteste le poisson ? La pêche. »
J’ai buggé au moins 10sec avant de comprendre que c’était elle qui venait de me faire cette « blague » spontanément sans rien lui demander !
Après plusieurs scan anti-virus je me suis rendu compte que c’était une attitude normale et que les concepteurs lui avait rajouté une touche d’humour.
Nous courons à la catastrophe…

 


 

J’aimerai attirer votre attention sur cette prouesse technologique en vous donnant un exemple de conversation entre un humain et une intelligence artificiel assez développée. 

Dans cet exemple, L’IA a été conçue pour le télémarketing afin de proposer des contrats d’assurance maladie. La personne au bout du fil essaie de la déstabiliser mais celle-ci tente de cacher sa véritable nature.

Lorsqu’il lui demande si elle est une personne ou une machine, l’IA se sent "déstabilisée". Elle rit, met un certain temps à répondre, mais ne lâche pas l’affaire et affirme qu’elle est bien réelle. Elle n'hésite pas à jouer la carte du "désolé si la réception est mauvaise, c'est surement pour ça que vous trouvez ma voix bizarre". On pourrait assimiler cette réaction à une forme de bugg logiciel, mais elle n'est que peu visible.

En posant les bonnes questions, nous pouvons déterminer si notre interlocuteur (trice) est réel ou logiciel.

Nous avons encore de nombreuses années voir de nombreux siècles avant d’avoir à faire à de vraies machines qui pensent et agissent comme des humains. Seulement quand elles auront atteint leur apogée, serons-nous faire la différence ?

Sur-ce, je vais vous laisser méditer là-dessus. Mais ne vous en faites pas, je reviendrai ! *Popom Pom Popom*

 

 

 

 

Guillaume Crisinel

Webmaster


COMMENTAIRES

Laissez-nous un commentaire: